» » » Kathryn Bigelow, la réalisatrice de Detroit, film sur le racisme aux États-Unis, est blanche, et c’est tout sauf un problème

Kathryn Bigelow, la réalisatrice de Detroit, film sur le racisme aux États-Unis, est blanche, et c’est tout sauf un problème

Posté dans : Edito | 0

Retrouvez ici la tribune que j’ai publiée dans Le Huffington Post au sujet du film « Detroit » de Kathryn Bigelow. On a reproché à la réalisatrice de ne pas être légitime pour faire ce film sur le racisme, parce qu’elle est blanche. J’ai vu « Detroit ». Il a des défauts, mais à aucun moment il ne m’a offensée en tant que femme noire.

Comme je l’explique dans ma tribune, ne nous trompons pas d’enjeux. Le véritable problème, ce n’est pas la couleur de peau de Kathryn Bigelow, mais pourquoi il est si difficile, aujourd’hui encore, pour les réalisateurs et les réalisatrices noir(e)s de porter à l’écran leurs histoires. Y compris, et surtout en France.

Kathryn Bigelow

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Et n’hésitez pas à laisser un commentaire!

Suivre Isabelle Boni-Claverie:

Directrice de la publication

Isabelle est scénariste et réalisatrice pour le cinéma et la télévision. Plusieurs de ses productions ont été récompensées. En 2015, son documentaire TROP NOIRE POUR ÊTRE FRANÇAISE est plébiscité par les médias et le public. Le livre, version autobiographique, sort en librairie en août 2017. Actrice du changement, elle met ses talents au service de la lutte contre les discriminations, se penchant sur ce qui bloque l’ascension sociale des Français à la peau noire, la reconnaissance de leur citoyenneté et l'instauration d'un véritable "vivre ensemble" en France.

Laisser un commentaire